Nouvelles

Comment le cerveau protège nos rêves


Le cerveau rêveur cache le monde extérieur

Le cerveau a un mécanisme par lequel il protège les rêves des influences extérieures. Une équipe internationale de recherche sur le sommeil a découvert cela dans une étude en cours. Les chercheurs soupçonnent que la fonction protectrice devrait empêcher l'interruption de la phase de sommeil paradoxal.

Des scientifiques français et australiens ont montré que le cerveau rêveur incorpore des informations du monde réel dans les mondes oniriques ou les filtre. Les chercheurs voient cela comme un mécanisme de protection conçu pour empêcher une personne d'être arrachée à ses rêves par des bruits dérangeants ou d'autres facteurs. Les résultats de l'étude ont été récemment présentés dans la revue "Current Biology".

Les rêves ont lieu principalement pendant le sommeil paradoxal

En rêvant, nous inventons des mondes vivants totalement contraires au silence nocturne de notre chambre. Il est généralement assez inhabituel que des éléments de notre environnement actuel jouent un rôle dans les rêves. Par exemple, vous ne rêvez pas que vous êtes allongé dans votre lit et que vous dormez.

Le sommeil le matin en particulier est riche en phases dites de sommeil paradoxal (mouvements oculaires rapides). Le sommeil paradoxal, dans lequel les yeux bougent, est un rêve particulièrement intense et intense. Au cours de cette phase, le cerveau présente une activité cérébrale similaire à celle de l'état de veille. Au lieu de cela, le corps est presque paralysé.

Histoires de sommeil du laboratoire du sommeil

L'équipe de recherche a examiné de plus près la phase de sommeil paradoxal chez 18 participants pendant le sommeil matinal dans un laboratoire du sommeil. Des histoires ont été jouées aux dormeurs pendant qu'ils dormaient. Les récits ont été enregistrés en partie dans un langage compréhensible et en partie dans un langage incompréhensible. L'activité cérébrale des participants a été enregistrée par un électroencéphalogramme, qui a été combiné avec la technique d'apprentissage automatique.

Filtrer les fonctions dans les rêves

L'évaluation a montré que le cerveau donne la priorité à un langage significatif pendant le sommeil léger, tout comme lorsqu'il est éveillé. Contrairement à l'état de veille, la langue comprise est activement filtrée pendant la phase de sommeil paradoxal. Le cerveau endormi perçoit les sons du monde extérieur, les évalue et les amplifie ou les supprime, selon la situation.

Notre cerveau protège nos mondes de rêve

L'équipe pense que grâce à ce mécanisme, le cerveau est capable de protéger la phase de rêve. Cela souligne l'importance du rêve. Les chercheurs soulignent que les rêves sont importants, entre autres, pour l'équilibre émotionnel, mais aussi pour le traitement des processus d'apprentissage. (v)

En savoir plus sur les rêves

Vous pouvez trouver plus d'informations sur le thème des rêves dans les articles:

  • Rêve: pourquoi les gens rêvent
  • Interpréter les rêves - interprétation des rêves: histoire, méthodes et astuces,
  • Cauchemars - causes, signification, sujets et aide.

Informations sur l'auteur et la source

Ce texte correspond aux spécifications de la littérature médicale, des directives médicales et des études en cours et a été vérifié par des médecins.

Rédacteur diplômé (FH) Volker Blasek

Se gonfler:

  • Centre national de la recherche scientifique: le cerveau rêveur désactive le monde extérieur (publié: 14.05.2020), cnrs.fr
  • Matthieu Koroma, Celia Lacaux, Thomas Andrillon, États-Unis: Les dormeurs suppriment sélectivement les entrées d'information lors de mouvements oculaires rapides; dans: Current Biology, 2020, cell.com


Vidéo: Cest pas sorcier -Joie, peur, tristesse, colère.. QUE DEMOTIONS! (Septembre 2020).