Nouvelles

Alors le jardinage ne devient pas une épreuve pour le dos


Conseils pour éviter les maux de dos lors du jardinage

Le printemps approche à grands pas et avec lui la vie dans le jardin prend vie. Le début de la saison de jardinage entraîne toutes sortes de travaux: de la scarification de la pelouse et de la coupe de la haie, en utilisant des plantes et des bulbes à fleurs, à la division des arbustes, au désherbage des herbes sauvages et à l'élagage des arbres, tout ce que le jardinier occupé doit faire est inclus. Malheureusement, l'activité de jardinage populaire et parfois détestée provoque souvent des maux de dos. Les experts expliquent ce qu'il faut surveiller pour éviter que cela ne se produise.

Des experts se sont réunis dans le cadre de la «Campagne pour la santé du dos (AGR)» pour contribuer à la lutte contre les maux de dos. La posture souvent inconfortable et rigide lors du jardinage entraîne souvent des problèmes de dos. Les experts EGR savent que cela ne doit pas être le cas. Dans une annonce actuelle, l'équipe donne des conseils pour un jardinage respectueux du dos.

Désherber les mauvaises herbes indolores

Le désherbage des herbes sauvages est l'une des activités les plus impopulaires du jardin. Les plaintes surgissent particulièrement rapidement au cours de ce travail, car les travailleurs restent souvent dans des postures défavorables. Cela peut rapidement entraîner des douleurs dans le dos ou les genoux. L'équipe AGR recommande d'utiliser des coussinets souples pour s'agenouiller et des tabourets pour s'asseoir pour soulager les articulations pendant ce travail. Si vous devez vous pencher plus souvent, vous devez vous tenir dans une position large à la taille, puis vous pencher en avant avec le dos droit. Il existe également divers outils multifonctions qui permettent le désherbage en position debout. Les lits surélevés permettent également d'effectuer le travail dans une posture moins voûtée.

Tondre la pelouse en respectant le dos

La pelouse occupe la plus grande superficie de nombreux jardins. La tonte régulière fait partie de l'entretien du jardin. Selon la taille de la zone, pousser la tondeuse peut rapidement entraîner des tensions musculaires et des douleurs au cou. Les experts d'AGR vous recommandent de choisir des poignées réglables en hauteur lors du choix d'une tondeuse à gazon et d'un scarificateur afin de pouvoir travailler en position verticale. De plus, une tondeuse à gazon ne doit pas peser plus de 15 kilogrammes afin de ne pas rendre inutilement difficile la poussée de l'appareil.

Coupez la haie sans mal de dos

La coupe et l'élagage des haies et des buissons est l'une des tâches les plus exigeantes et les plus exigeantes du jardin. Les taille-haies électriques et motorisés sont souvent lourds et travailler au-dessus de la tête met une pression énorme sur vos épaules, vos bras et votre dos. Les experts préviennent que cela peut rapidement conduire à des plaintes. Lors de l'achat d'un appareil, une attention particulière doit être portée aux performances et au poids. Un taille-haie ne doit pas peser plus de quatre kilogrammes et permettre de changer de position d'arrêt.

Variété et pauses

Dans le meilleur des cas, le jardinage est varié et la même tâche n'est pas effectuée trop longtemps. Ainsi, plusieurs groupes musculaires sont nécessaires et les mouvements monotones et unilatéraux sont évités. Très important: ne pas oublier les pauses régulières et suffisantes pour que les muscles et les articulations puissent se régénérer, donc la recommandation de l'AGR. (v)

Informations sur l'auteur et la source



Vidéo: COMMENT FAIRE POUSSER UN NOYAU DAVOCAT émission jardiner cest la santé N 7 (Juin 2021).