Nouvelles

Le plus sombre, le plus sain - le café avec une longue durée de torréfaction offre à notre cerveau une protection contre les maladies


Le café - un allié naturel de la santé du cerveau

Le café est l'une des boissons préférées des Allemands. Il réveille les énergies, motive et stimule. Ce qui était auparavant inconnu: le café protège notre cerveau des maladies de démence comme la maladie d'Alzheimer et la maladie de Parkinson. Une équipe de recherche canadienne rapporte dans une étude récente que plus le degré de torréfaction des grains est élevé, plus la fonction de protection est efficace.

Contrairement aux hypothèses précédentes, de plus en plus de bienfaits pour la santé de boire du café se font jour. Des chercheurs de l'Institut canadien de recherche Krembil à Toronto ont récemment découvert que la consommation de café réduisait le risque de développer des démences telles que la maladie d'Alzheimer ou la maladie de Parkinson. Les composés qui apparaissent pendant le processus de torréfaction des grains de café semblent être responsables de l'effet protecteur. Les résultats de l'étude ont été récemment publiés dans la revue spécialisée "Frontiers in Neuroscience".

Café - mieux que sa réputation

Le café est-il sain ou nocif pour la santé? De nombreuses études ont traité de cette question ces dernières années. Dans le passé, le café était considéré comme malsain car on disait qu'il avait un effet déshydratant qui a depuis été réfuté. En fait, le café est plus sain que la plupart des gens ne le pensent. Il a un effet calmant et stimulant et est destiné à prévenir le diabète de type II et les maladies cardiaques. Les dernières recherches suggèrent également que le café peut protéger notre cerveau des maladies neurodégénératives. Cependant, une consommation élevée de café peut également contribuer à l'acidification et ainsi favoriser les problèmes d'estomac et le reflux.

La torréfaction apporte l'effet protecteur

Une équipe canadienne de scientifiques a prouvé que boire certains types de café peut être bénéfique pour la santé du cerveau. Mais comment la boisson chaude populaire soutient-elle la fonction cognitive? Les chercheurs ont découvert la base des mécanismes de protection non pas dans la caféine, mais dans des composés libérés lorsque les grains de café sont torréfiés.

Le même effet pour le café décaféiné

Un café contenant de la caféine fortement torréfié a été examiné, ainsi qu'un café fortement torréfié décaféiné et un café légèrement torréfié contenant de la caféine. L'équipe a constaté que les variétés fortement torréfiées, indépendamment de la caféine, ont un effet protecteur plus important. Dans d'autres tests, un certain nombre de composés, les soi-disant phénylindanes, sont apparus comme responsables de l'effet positif. Ces composés se forment pendant le processus de torréfaction et confèrent au café son goût amer typique.

Comment les composés torréfiés protègent-ils notre cerveau?

Selon les chercheurs, les composés torréfiés du café garantissent que des protéines moins toxiques peuvent se combiner dans le cerveau. Ces protéines dites tau et bêta-amyloïdes se déposent sous forme de plaque dans le cerveau et sont censées déclencher des maladies neurodégénératives telles que la maladie d'Alzheimer et la maladie de Parkinson.

Le long processus de torréfaction est crucial

Comme le souligne l'équipe de recherche, un long temps de torréfaction est responsable de la formation des composés de torréfaction protecteurs. Peu importe que le café ait été décaféiné ou non. L'effet protecteur le plus puissant sur le cerveau provient des variétés torréfiées à l'obscurité.

Mère Nature est le meilleur chimiste

L'équipe canadienne est enthousiasmée par la découverte, d'autant plus que l'effet protecteur est basé sur un processus complètement naturel. Cela ne nécessite pas de synthèse en laboratoire et rend l'ingrédient actif facile à fabriquer et largement accessible. «Dame Nature est une bien meilleure chimiste que nous», explique le Dr. Ross Mancini, un scientifique de premier plan dans l'étude, a publié un communiqué de presse sur les résultats de l'étude.

Le café est-il un remède contre la démence maintenant?

"Cette étude a été conçue pour montrer qu'il y a effectivement des composants dans le café qui sont utiles pour conjurer le déclin cognitif", conclut Mancini. Ces procédés sont très intéressants, mais il est trop tôt pour déclarer le café comme médicament, prévient l'expert. (v)

Informations sur l'auteur et la source

Vidéo: Paris: le café torréfié parfait selon Alain Ducasse (Octobre 2020).